Dubaï : Une Marocaine en prison pour avoir inventé un viol !

viol dubai

Marocaine dubai

 

le tribunal de Dubaï a condamné une Marocaine âgée de 20 ans à 3 ans de prison , la jeune femme a été accusée d’avoir menti à la police de Dubaï , en disant  qu’un chauffeur iranien l’a violé dans son appartement .
Les faits remontent au mois d’avril dernier. La jeune femme a informé la police de Dubaï  qu’un chauffeur iranien de 42 ans l’avait invitée à prendre un verre chez lui, avant de l’obliger par la force à avoir des rapports sexuels. Une patrouille de police a aussitôt été dépêchée sur les lieux.
Il s’est avéré par la suite  que la jeune femme n’avait aucun hématome ou dommage corporel qui justifiait ses allégations et la jeune femme aurait eu des rapports sexuels consentis.Seulement, l’idylle ne s’est pas déroulée comme elle l’aurait souhaité. Après une dispute, la femme sera ainsi exclue de l’appartement et, sous le coup de l’énervement, elle a appelé la police pour prétendre qu’elle a été forcée à boire et abusée. Elle et le chauffeur ont donc été arrêtés et mis en détention en attendant un complément d’enquête.
Selon l’enquête, la Marocaine, qui a connu le chauffeur il y a un peu plus de dix mois, se rendait souvent au domicile de ce dernier et avait avec lui plusieurs rapports sexuels tarifés. Lors du jugement au tribunal correctionnel de Dubaï, la prétendue victime a abondé dans le même sens, avouant qu’elle avait menti au sujet du viol. Elle a reconnu avoir été payée pour des rapports sexuels pendant environ 10 mois. Le premier jugement reste susceptible d’appel dans une semaine.
la Marocaine a été condamnée à trois ans de prison pour relations sexuelles illégales , et pour fausse déclaration à la police. Elle a également écopé d’une amende de 3.000 dirhams émiratis (8.075 dirhams marocains) pour consommation d’alcool et est menacée d’expulsion.Quant au chauffeur de taxi, il a été condamné à trois mois de prison ferme et risque une expulsion du pays à la fin de sa peine.

 

(Visité 40 fois, 1 aujourd'hui)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.