Coup de gueule: jusqu’à quand les morsures des scorpions et serpents feront des morts au Maroc!?

Un petit garçon de 2 ans vient de perdre sa vie aux services de réanimation du CHR d’Agadir suite à une morsure de scorpion au Douar Ait Khouy à Chtouka Ait Baha.

Nos petits enfants au royaume du Maroc en 2021 perdent la vie pour des morsures de scorpions ou de serpents, des douars et villages dont le centre hospitalier le plus proche se situe à des dizaines voire des centaines de kilomètres , pire, ces centres des fois ne sont même pas dotés d’anti-venin et ne peuvent traiter les cas qui se présentent, ce qui les amènent à transférer les patients aux CHR et CHU le plus proche, une grande perte de temps qui coûtent souvent la vie à des marocains au 21ème siècle!

Le Maroc promeut sa capacité à se moderniser et devenir une puissance économique redoutable du continent alors que nos enfants dans les campagnes les plus isolées meurent car ils ont simplement croisé un scorpion devant leur maison! De qui se moque-t-on ?

La priorité N°1 d’un pays devrait être la protection de la vie de son peuple, des infrastructures doivent être mises en place pour fournir les soins d’urgences des citoyens et habitants des endroits isolés du Maroc, des médecins et des infirmiers doivent être déployés et des ambulances doivent être mises à disposition des citoyens gratuitement en cas d’urgence. je suis originaire d’un Douar où vous devez payer l’essence consommé par l’ambulance si vous voulez en bénéficier, alors que les habitants sont sous le seuil de pauvreté! l’essence pour les ambulances ne coûterait presque rien aux communes, sachant que ces mêmes communes payent des millions de dirhams de dotations de carburants pour leur propres besoins, que ce soit dans le cadre professionnel ou personnel! De qui se moque-t-on ?

Il est temps de ne plus prendre les marocains pour des ignares et commencer à revoir les priorités des citoyens marocains à savoir, la santé, l’éducation et l’emploi.

(Visité 582 fois, 1 aujourd'hui)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *