A la recherche du mari de ma femme البحث عن زوج امرأتي

A la recherche du mari de ma femme, de Abderrahman Tazi, est un film comique, du moins plaisant. Le jeu des acteurs, l’histoire et le dialogue riche en « noukta » sont bien maîtrisés pour faire rire un public avide de distraction. Le comédien Bachir Skirej; a excellé dans le rôle de Haj Ben Moussa, bijoutier et polygame.

Le film est également le récit nostalgique des relations enfants – femmes dans les harems aux familles nombreuses.

La première, Lalla Hobi, se montre compréhensive vis-à-vis de son mari, Haj Ben Moussa, et lui conseille d’éviter de trop boire. Elle entretient avec lui une relation maternelle et le console du départ de Houda, sa troisième épouse. La deuxième, Lalla Rabéa, s’occupe de sa descendance. Elle le rejette lorsqu’ivre, il est à la recherche de tendresse. Sa place dans le lit conjugal est occupée par l’un de ses enfants en bas âge. La troisième épouse, Houda, la plus jeune, est la « femme-amour » originaire. D’une classe sociale pauvre, elle accumule les bijoux offerts par son mari lors de leurs soirées « amoureuses » Elle s’intègre parfaitement au harem, car elle est une femme d’intérieur exemplaire.

(Visité 10 fois, 1 aujourd'hui)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *