L’Association marocaine des droits humains saisit la Cour de cassation pour annuler le pass!

L’AMDH a déposé une plainte devant la plus haute juridiction du pays contre le gouvernement de Aziz Akhennouch afin de faire tomber la décision de l’obligation du Pass vaccinale dans les lieux publics et privés entrée en vigueur le 21 octobre.

L’AMDH estime que ces dernières décisions vont à l’encontre des valeurs du pays et violent les libertés individuelles des citoyens marocains. elle justifie sa plainte par le fait que l’obligation vaccinale est contraire au décret-loi relatif à l’état d’urgence et à la Constitution marocaine, qui a été tout bonnement violée par le communiqué du gouvernement, notant que la mesure d’imposition du pass vaccinal est «liberticide à plusieurs niveaux».

La même source ajoute que cette mesure viole l’article 59 de la Constitution qui stipule que même lorsque l’état d’exception est décrété les libertés et droits fondamentaux des citoyens ne doivent pas être violés.

Il faut noter que plusieurs villes marocaines connaissent des manifestations de plus en plus importantes contre l’instauration de cette mesure, mais le ministre de la santé a fait la sourde oreille et a déclaré qu’une minorité ne lui ferait pas changer d’avis vu que cette décision permet d’endiguer la pandémie et incite les Marocains réfractaires à aller se faire vacciner.

(Visité 78 fois, 1 aujourd'hui)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *