Un Marocain aurait tiré sur les passagers d’un train entre Amsterdam et Paris

tgv amesterdam

marocain amesterdam

Un homme a ouvert le feu vendredi 21 août, dans un train à grande vitesse entre Amsterdam et Paris, faisant deux blessés, avant que l’agresseur soit maîtrisé par des passagers américains et interpellé en gare d’Arras (nord de la France).
La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé qu’elle se saisissait de l’enquête « au vu de l’armement utilisé, du déroulé des faits et du contexte ». Une source policière française a indiqué que le suspect faisait l’objet d’une fiche des services de renseignements.

Parmi les victimes, « une personne a été très grièvement blessée, son pronostic vital est engagé » et une deuxième est « moins grièvement atteinte », a expliqué le porte-parole du ministère français de l’Intérieur Pierre-Henry Brandet sur la chaîne BFMTV. La victime la plus gravement touchée est de nationalité britannique, selon une source policière.
L’auteur des tirs a été maîtrisé en sortant des toilettes, par deux militaires américains qui l’auraient entendu recharger une arme dans les toilettes, selon les tout premiers éléments de l’enquête.

Cet homme a été interpellé peu après 16H00 GMT et placé en garde à vue. L’auteur présumé, un Marocain de 26 ans, a été conduit au commissariat d’Arras et refuserait pour l’instant de s’exprimer. Il était muni d’une kalachnikov et d’un pistolet automatique ainsi que de neuf chargeurs et aurait tiré à plusieurs reprises. Son état civil doit encore être vérifié, mais si son identité est confirmée, il ferait l’objet d’une fiche des renseignements visant les personnes ayant des liens avec le terrorisme, selon une source policière citée par l’AFP.

(Visité 20 fois, 1 aujourd'hui)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.