Cheikh El Fizazi défend l’actrice de ZIN LI FIK Loubna abidar !

 

Se disant sensible à son désarroi et à son repentir concernant son rôle dans Much Loved, le cheikh salafiste appelle à la «clémence» à l’égard de l’actrice.

Voilà qui était pour le moins inattendu. Alors que toute la scène artistique, en plus de la société civile, ont marqué un silence suspect à son égard, l’actrice Loubna Abidar  a enfin trouvé quelqu’un pour la défendre. C’est le cheikh salafiste Mohamed Fizazi, pourtant connu pour ses positions peu tendres sur la liberté de création et les libertés individuelles. Sur sa page facebook, cheikh Fizazi a demandé aux Marocains de la clémence à l’égard de l’artiste.
Tout en affirmant que le rôle principal qu’elle a joué dans Much Loved est une faute grave, Fizazi invoque le «repentir» de Loubna Abidar pour la défendre. «(Ce rôle) n’est pas la fin du monde et tout un chacun d’entre nous peut commettre des erreurs», affirme le cheikh. L’imam a également fait part d’une longue et «émouvante» discussion qu’il a eu avec l’actrice, qui se dit victime de harcèlement sexuel de la part de l’acteur et réalisateur Saïd Naciri. Ce dernier avait remis une couche récemment en qualifiant l’actrice, lors d’un One man show à Agadir,  de «prostituée».

«A partir de maintenant, je me considère comme un père ou un frère d’Abidar et l’ennemi de tous ceux qui tenteraient d’attenter à sa réputation et sa dignité», affirme Fizazi. Naciri sait désormais à quoi s’en tenir.

 

 

Source : H24info

(Visité 243 fois, 1 aujourd'hui)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.